Créez-vous un personnage hors de l'ordinaire. Entré dans ce monde inconnu à l'homme où tout est possible.


    Mikuna Né ! Nya -

    Partagez
    avatar
    Mikuna

    Messages : 9
    Date d'inscription : 30/07/2012

    Mikuna Né ! Nya -

    Message par Mikuna le Lun 30 Juil - 11:34

    -------------------------- VOTRE PERSONNAGE --------------------------


    © ~titiavryl

      Nom: Si elle a un non on ne le lui a jamais fait savoir alors elle estime tout simplement ne pas en avoir.
      Prénom : On l’a nommé Mikuna mais c’est rare qu’on utilise son prénom complet en lui parlant.
      Surnom : Miku, Minna, Chaton… Elle à de nombreux surnoms mais voici les trois principaux.
      Sexe: Euh… Ca se vois non ? Cette féline est bel et bien une femelle et elle en porte tout les attribues.
      Âge : Voilà dix-sept printemps qu’elle a vu le jour… Inutile de lui demander plus de précision, elle ignore sa date de naissance exacte.
      Race : Mikuna fait partie de la race des Humanoïdes-Animal, elle est plus précisément une femme-chat ou du moins une femme-feline.
      Profession: La profession de Mikuna est Servante, même si cela tiens plus à de l’esclavage. Cependant, c’est aussi une Barde.



    Description physique :
    Général :Mikuna est une jeune femme assez grande et svelte, bien qu’elle ne le soit pas autant qu’un elfe. Ses formes sont discrètes mais tout de même présentes. Elle a toujours eut une peau de pêche qui, jusqu’à présent a su rester vierge de toute marque. Voici une description plus en détail d’elle : Mikuna porte sa chevelure châtain très longue, elle lui arrive en effet aux fesses et est soit laissée libre, soit attachée en une queue de cheval de style catogan. Deux oreilles félines s’échappent de ces cheveux lisses. On distingue sur son visage de grands yeux noisette entourés de longs cils sombres, un nez légèrement retroussé et discret et une bouche un peu pulpeuse. Son visage ovale rejoint un cou fin. Son buste contient une poitrine discrète mais présente et s’achève sur une taille marquée et des hanches généreuses. Ses bras et ses jambes sont longs et dégagent une certaine puissance bien qu’ils semblent dénués de muscles. Dans son dos se balance doucement une queue un peu touffue et de même couleur que sa chevelure. Un dragon a été tatoué dans le creux de ses reins alors qu’elle avait cinq ans, on lui a dit que cette marque la protégerait du courroux des créatures célestes.
    Style vestimentaire : Mikuna a deux style vestimentaire. Le premier, quand elle est « chez elle », consiste en une simple robe sombre… Elle tient plus de la robe de nuit que d’une véritable robe mais ce fut une demande de son ancien maître et elle ne s’habillera autrement que si on venait à le lui demander. Cette tenue met ses formes en valeur. Dans cette tenue, elle ne peut bien entendu pas sortir. Son second style est plus passe partout. Elle porte alors des chausses de cuir léger couvrant uniquement ses pieds ou des sabots. Les jambes de Mikuna sont enfermées dans ce qui fut un pantalon de cuir mais qu’elle a découper à mi-cuisse. Quand à son torse, il est couvert d’une tunique beige et d’une capeline brune. Enfin, une longue écharpe est enroulée autour de son cou.

    Description Psychologique:
    Qualités : Mikuna est une jeune femme douce et tendre. C’est un véritable cœur d’or qui n’hésitera pas à se mettre en danger pour aider quelqu’un, même un inconnu. Mikuna a presque toujours un sourire aux lèvres et ce quoi qu’il arrive. Elle ne juge jamais les gens sur leur race, leur profession ou leur passé, ce qui en fait une personne extrêmement tolérante. Persistante, elle fait tout ce qu’elle peut pour réussir ce qu’elle veut ou ce qu’on lui demande. Intelligente, elle a appris à lire et à écrire et, ayant une très bonne mémoire, elle peut restituer son savoir à volonté. Mikuna est une jeune femme courageuse qui craint peu de chose à vrai dire. La femme-chat a toujours été très résistante, que ce soit physiquement ou moralement. Elle a toujours pus endurer tout ça sans ciller surtout parce que les coups n’ont jamais eut de prises physiques sur elle. Mikuna sait quand elle peut parler et quand elle fait mieux de se soumettre en silence. Dans ces derniers cas, elle obéit alors docilement et se fait oublier, ce qui est d’autant plus facile étant donné qu’elle est très discrète.
    Défauts : Mikuna est une jeune femme extrêmement timide qui a tendance à se faire oublier face à des étrangers. C’est une personne naïve qui a tendance à croire tout ce qu’on lui dit, même si cela peut parfois sembler abracadabrantesque. La femme-chat est extrêmement curieuse, même si elle sait que cela peut la mettre en danger. Parfois, elle est trop soumise et agira presque comme un animal domestique bien dresser. C’est aussi quelqu’un de rêveur qui s’est créé son propre monde à travers ses chants et ses dessins. Pourtant, ce qui pose le plus problème c’est qu’elle est extrêmement sensible et qu’elle se laisse parfois envahir par ses derniers plus que de mesure. Mikuna est une jeune femme très jalouse mais comme elle ne peut l’exprimé, cela finit bien souvent en crise de larmes. Elle est modeste, tant et si bien, elle se fait subtilisé les fruits de son labeur… le pire, c’est que cela ne la dérange pas vraiment. Extrêmement maladroite, il lui arrive souvent de tomber et de se blesser.
    Aime : Mikuna aime chanter, cependant, elle aime aussi dessiner et chanter. C’est une féru de cuisine… Enfin, elle aime énormément Kay, son chat.
    Aime pas : Mikuna ne supporte pas de voir les gens souffrir, elle n’aime pas non plus les cris. Enfin, elle n’aime pas les batailles et ne se battra que si elle n’a pas le choix de le faire.
    Peur : Il n’y a pas grand-chose pour lui faire peur : l’orage et les dragons.

    Histoire :
    ~ Prologue :: Chat de salon et Chat de garde ~
    Tout commence avec Mila, une femme-féline au service de la famille Shaynes presque depuis sa naissance. Le père s’était plus ou moins attaché à elle et l’avait ainsi pris sous son aile… Détromper vous, il n’y avait aucun sentiment amoureux là dedans… Il la considérait plus comme une espèce d’animal de compagnie… Une compagnie qu’il offrait à sa femme quand il choisit de prendre Mila à son service. Le « père » s’appelait Nergal et, à l’époque, il n’avait pas encore d’enfants. La femme-félin avait donc été embauché pour tenir compagnie à Ceridwen, son épouse, lorsque ce dernier devait partir loin de la maison, ce qu’il faisait fréquemment. Les deux elfes vivaient dans la paix mais il arrivait souvent à la femme de regretter les absences de son mari, dans ces moment là, elle convoquait Mila et elles discutaient de longues heures. Lorsque sa Maîtresse n’avait pas besoin d’aide, la femme-félin faisait les corvées domestique : ménage, cuisine,…
    Le jour qui marqua la future création de Mikuna fut le retour de son Maître un soir d’hiver. Voila un temps maintenant qu’il se plaignait que cet endroit, situé en bordure de la ville, près de la foret, n’était pas assez sécurisé pour leur foyé. Ceridwen était grosse et son enfant ne tarderait sûrement pas à voir le jour. Donc, ce soir là, quand Nergal pénétra sur le domaine, Mila alla lui ouvrir comme toujours. Fidèle à ce Maître qui, contrairement à bien des autres, était bon avec elle, elle lui ôta sa cape et lui annonça simplement ::


    « Bonsoir Maître ! Dame Ceridwen vous attend au salon, le dîner sera bientôt prêt.
    - Le dîner peut attendre Mila. Va préparer une paillasse pour Kiro. »


    Mila s’inclina légèrement sur le coté et vit un garçon derrière Nergal. Ce dernier croisait les bras sur sa poitrine et ne semblait pas être venu ici de guetter de cœur. Son visage était dur et fermé, ce qui fit remonter un frisson dans le dos de la femme-félin. Il ne fallu rien de plus pour qu’elle ne remarque les oreilles s’échappant de la chevelure de ce ‘Kiro’, des oreilles tout comme les siennes… Il était aussi un Humanoïde-animal ! [i]

    « Mila ! Tu dors ! »

    [i]Mila croisa le regard de Kiro au moment où Nergal la réprimandait, elle laissa échapper un glapissement sonore et fit volte-face avant de filer vers le couloirs où se trouvait les chambres. Nergal avait demandé une paillasse et pas une chambre et le seul lieu où il y avait des paillasses c’était… la pièce où elle-même logeait. Elle déglutit mais s’exécuta sans broncher… cependant, elle pris bien soin de les séparer le plus possible. Quand elle eut terminé, elle pivota vers la porte et son regard pivota vers la porte… contre lequel était posé l’Humanoïde-Animal, la regardant faire. Il n’en fallu pas plus à Mila pour devenir écarlate.


    « C’est mon lit ?
    - Je… Oui… Si tu as besoin d’aide, mon lit est l’autre là-bas… »


    Il eut un sourire amusé quand il remarqua qu’elle indiquait l’exacte opposé de la pièce. Cependant, il ne fit pas de commentaire et alla près du lit qu’elle venait de lui préparer pour y laisser choir ses quelques affaires. Elle remarqua quelques lames et frissonna.

    « Il faut bien se défendre puisque, en plus de cette punition, nous ne sommes toujours pas les bienvenus.
    - Maître Nergal ne m’a jamais juger et il vous accueil vous aussi ! »


    L’autre créature éclata de rire avant de fiché son regard rougeâtre dans celui de la femelle un air moqueur sur le visage :

    « Ne soit pas naïve, il n’y a rien d’accueillant à son comportement. Il t’a pris à son service pourquoi ? Femme de ménage ? Cuisinière ? Animal de compagnie ? Tout ça sûrement… Quand à moi si je suis là, c’est uniquement parce qu’il a besoin d’un chien domestique et que moi j’ai besoin d’une protection contre Eux… Si j’avais vraiment le choix, je ne l’aurais jamais suivit. »

    Les paroles de son comparse la touchèrent en plein cœur. Bien sur, elle regrettait sa forme humaine passée mais elle était aussi consciente que leur changement était déjà un présent, les dragons auraient pus se contenter de tous les chasser jusqu’à ce qu’il n’en reste plus un… même les plus innocents du lot… Cependant, ce Kiro était injuste envers Nergal qui, à sa façon leur sauvait la vie et… avec sa famille la vie était sûrement plus douce qu’avec bien d’autre. Elle lui lança un regard puis inclina la tête avant de sortir tout en lui lançant simplement :

    « Le repas est bientôt prêt… »

    ~ Chapitre I :: On dit que les opposés s’attirent ~

    Le temps passait. Nergal était repartit comme toujours laissant donc les deux filles sous la protection de ce guerrier ronchon. Mila ne cessait de se dire qu’elle ne comprenait pas pourquoi Kiro était assez agressif alors que leur Maître avait finalement garanti leur sécurité comme l’indiquait le dragon que tout deux portait au niveau de leur poignet gauche. D’ailleurs, contrairement à ce dont elle essayait de se persuader, Mila commençait à nourrir une véritable passion pour Kiro. Elle passait ainsi le plus clair de son temps libre à regarder le mâle et chaque fois que leur regard se croisait, elle fronçait les sourcils et repartait à ses occupations.
    C’est ainsi qu’un jour, elle quitta le foyer pour aller faire ses courses. Comme à son habitude, elle avait mis une capeline donc la capuche était repliée sur ses oreilles. C’était encore ainsi qu’elle passait le plus inaperçu. Tout se passa bien jusqu’au chemin du retour… Un groupe de Nains lui bloqua la route et ils commencèrent à la chahuter. Lui lançant des paroles haineuses car elle avait jadis été humaine et que tout le monde savait que les humains avaient été la pire plaie de ce monde… Bravement, la femme-feline avait enduré… même quand on avait commencé à la rouer de coups… Mais c’était sans compter sur Kiro qui, bien que ronchonnant, remplissait à merveille l’emploi qu’on lui avait attribué.
    A peine le premier coup avait il été porter qu’il avait violement éloigné le nain le plus proche. Le poil de ses oreilles était hérissé et il crachait comme l’animal qu’il était en partit devenu. Le combat fut bref et, finalement, les nains décidèrent que le jeu n’en valait plus la chandelle et se dispersèrent, Kiro jeta un œil à la jeune fille par-dessus son épaule.


    « Je te l’avait dit, ils sont tous pareil !
    - Non pas Maître Nergal !
    -Hummf… Je conçoit que ces elfes sont plus tolérant que d’autres… Allez, rentrons avant d’avoir d’autres ennuis. »


    Elle lui adressa un sourire resplendissant, heureuse d’avoir, finalement pus le voir changer d’avis. Les sentiments que ces deux êtres partagèrent naquirent presque en même temps que l’enfant de leur Maître, ce garçon fut nommé Heol. Dès sa naissance, Ceridwen n’eut plus d’yeux que pour lui. Souvenez vous bien de ce bambin. Heol devint vite un enfant gâté pourtant, il conservait la même douceur et la même tolérance que son père. Heol avait deux ans quand les choses changèrent radicalement à la demeure des Shaynes… Mila s’était arrangé pour parler seule à seul avec Kiro.

    « Que t’arrives-t-il Mila ? Tu as un souci ?
    - Non ! Non…. C’est juste que… que j’attend un enfant de toi Kiro... »


    Kiro leva la main et avant même qu’elle est pus comprendre quoi que ce soit, cette main se refermait sur sa joue la faisant tomber sur les fesses. Perdue, elle porta la main à sa joue et laissa échapper un gémissement pitoyable.

    « Idiote ! Tu ne trouves pas qu’on souffre déjà assez de notre condition, tu veux en plus l’imposer à un enfant. Tu es vraiment sans cœur ! Je ne veux plus te voir. »]

    Le cœur de Mila vola en éclat, elle ne s’était pas attendue à ce qu’il ait ce genre de réaction. Pas de problème, elle n’irait plus le trouver, il se plaignait des autres, mais c’était lui-même qui s’enfermait dans un cauchemar. La femelle repris bien vite sa vie passé, ayant pour seule compagnie Ceridwen et Nergal quand il était à la maison. Comme son ventre s’arrondissait, on ne la réprimandait pas si elle ne pouvait faire tout ce qu’on attendait d’elle…

    ~ Chapitre II :: Heol, Mikuna et Daou ~

    Il n’y eut donc que Ceridwen et son fils pour seconder Mila lorsqu’elle mis bas. Elle donna ainsi naissance à une petite fille aux même attribues félin que ses parents. Heol se montra aussitôt protecteur envers l’enfant qui fut confié à sa garde en plus de celle de sa mère. Cependant, quand l’elfe lui proposa d’aller chercher Kiro, elle s’y opposa violement, prétextant qu’il tuerait sans aucun doute l’enfant. Sans doute avait elle raison, du moins pour ce moment précis, mais qui pourrait vraiment le savoir. Quoi qu’il en soit, le nouveau-né fut baptiser Mikuna par sa mère. Mila emmenait sa fille partout où elle allait et Heol les suivait à la trace, non seulement parce que la femme-féline était devenu sa nourrisse mais parce qu’il s’était pris d’affection pour le petit être la considérant comme sa sœur.
    Ce fut le jeune elfe qui apprit à l’enfant à marcher et à parler pendant que sa mère continuait de remplir ses obligations et s’occupait de la demeure. Fier comme un paon, il faisait des rapport régulier aux deux femmes et semblait presque plus se réjouit des progrès de Mikuna que sa propre mère. Il fallait dire que Mila n’était pas tranquille, elle avait peur de la réaction que pourrait avoir Kiro si il se retrouvait face à cette fillette si innocente. Au fond d’elle, elle savait qu’il n’était pas un meurtrier… Mais elle n’écoutait pas ce dernier, trop occuper à se préoccuper pour sa fille.
    En grandissant, Heol pris même sur lui d’apprendre à la la fillette à lire ce qui était supposément bien au dessus de sa condition. Les enfants étaient ainsi rapidement devenus inséparables… De moins jusqu’à ce que Ceridwen ne mette au monde un second enfant. Ce fut encore un garçon… Un enfant assez étrange donc un des yeux avait adopté la couleur du sang dès le jour de sa naissance. Il fut nommé Daou. Bien sur, comme il s’agissait d’un garçon et de son frère, il commença doucement à s’éloigner de Mikuna, même si, finalement, tout deux restaient assez proches… La séparation fut tout de même suffisante pour que Mila puisse commencée à apprendre à sa fille le travail qui était le sien. Bien sur, la fillette ne faisait que de petits travaux qui ne demandait ni force, ni endurance, mais elle n’en demandait pas plus.
    Comme il s’était occupé de Mikuna, Heol s’occupa de Daou et lui appris à marcher, à parler et à lire. Ensemble, ils passaient leur journée à jouer mais quand Mikuna voulait se joindre à eux, le cadet croisait les bras et clamait qu’il ne voulait pas jouer si le chat participait… Alors, à contre cœur l’aîné cédait. Personne ne semblait décidé à lui refuser ce qu’il lui demandait… Et bien entendu, c’est à Mikuna qu’il donnait des ordres, la rabaissant bien plus bas que ce n’avait jamais été le cas. Elle en souffrait mais se garda bien de dire quoi que soit et obéissait car la fureur de Daou étant encore plus destructrice que sa cruauté…
    En effet, si Heol était assez proche de son père question caractère, Daou quand à lui était cruel et il semblait passer son temps à faire souffrir la jeune humaine-feline qu’il aurait voulu voir morte, mais il ne pouvait pas mettre ses envies à exécution. Bien sur, de par l’amour fraternel qu’il avait pour elle, Heol tentait d’adoucir les traitements de son frère mais ce n’était pas facile car ce dernier ne voulait pas laisser paraître une quelconque faiblesse. Quand Daou faisait trop souffrir Mikuna, Heol s’empressait de lui changer les idées.

    ~ Chapitre III :: Début d’une nouvelle vie ~

    Le premier véritable affrontement entre les deux frères eut lieu alors que l’aîné décidait de quitter la maison. Il avait émit le souhait d’emmener Mikuna avec lui et son père était d’accord. Ainsi, même si Daou fit une véritable crise de nerf, la femme-féline fit ses adieux à sa génitrice et rassembla ses quelques rares possessions. A peine avait elle eut un geste pour quitter les lieux qu’une main s’était posée sur son épaule.

    « Petite, attend… Un cadeau pour ton départ…
    - M…merci… »


    Tremblant légèrement, elle pris ce qu’il lui tendait et écarta un pan du tissu pour découvrir une dague. Un frisson lui remonta le long de l’échine, elle n’aimait pas les armes…

    « Uniquement pour te défendre… Au cas où…. Tu ne sais pas qui je suis-je suppose ?
    - Si… Vous être le gardien de cette maison…
    - Oui… C’est peut-être mieux ainsi… »


    Sans un mot, il avait tourner les talons et s’était éloigner. Il était trop tard pour u’elle pose des question à sa mère… Tant pis… Elle glissa la lame dans son baluchon et alla rejoindre Heol en silence. Encore une crise de Daou et ils étaient cette fois ci vraiment partit. La nouvelle maison n’était qu’à quelques mètres de l’ancienne mais cela suffisait à donner à l’elfe un peu plus de liberté. Heol avait offert un chat à Mikuna en cadeau de « bienvenu », ce n’était pas une offense, juste qu’il savait qu’elle aimait les félin en plus d’en être un par moitié…
    Aujourd’hui, Mikuna vit donc avec Heol dont elle est la servante. Du jour où il on quitter la demeure des parents de l’elfe, ceux-ci ont enjoint Mikuna à accepter un tatouage de dragon, cet emblème était supposé la protéger des reptiles géant en indiquant qu’elle était sous la protection d’un de leur serviteur. Toujours est il que l’adaptation a cette vie n’est pas facile pour la femme-féline qui a toujours dû se soumettre à Daou avant… et dieu sais qu’il peut parfois être un peu perturbé… La vie continue ainsi… dans la paix… Du moins, une paix relative tant que Daou ne leur rend pas visite… D’ailleurs, Mikuna en est venu à craindre les visites du cadet comme la peste. Quand à ses parents… Elle a souvent des nouvelles de sa mère mais ne sais même pas que « cet homme » est son père, elle ne l’a jamais connu en tant que tel.

    Équipement :
    On ne lui a jamais fournit quoi que ce soit d’autre que son bloc à dessin et quelques fusains.

    Armes :
    Les seules armes qu’elle possède son ses crocs pointus et ses griffes… Ainsi qu’une petit dague que lui a offerte un jour l’homme-chat qui assure la sécurité des Shaynes… Mais elle le laisse dans ce qui lui sert de chambre n’en trouvant pas l’utilité.

    Pouvoirs :
    Camouflage [Race] :: Elle est capable de se fondre dans un décors plus rapidement qu’il ne le faut pour le dire… Il n’y aura alors que les meilleurs traqueurs pour pouvoir deviner où elle est.
    Apaisement [Classe] :: Mikuna est capable d’influencer les gens à travers ses dessins et son chant… Bien que l’Apaisement par le chant soit nettement moins efficace que par ses dessins. En effet, son chant permet juste de calme un peu, pour éviter les conflit, là où ses dessins pourront totalement le désamorcer.

    Monture :
    [i]Mikuna n’a pas besoin de monture puisqu’elle ne voyage pas beaucoup. Si elle devait voyager, ce serait en compagnie d’Heol et elle monterait alors derrière lui, sur sa monture.


    Compagnons :
    Dinah :: C’est une chatte que lui a offert Heol. Partout où va Mikuna Dinah va aussi. Elles sont inséparables et Dinah aime beaucoup la femme-feline, tant et si bien qu’elle fera tout son possible pour la défendre si le besoin s’en fait sentir et qu’elle le peut.


    -------------------------------VOUS------------------------------

    Prénom:
    Appelez moi Cybelle ou Esper

    Âge:
    24 ans le 8 Aout.

    Expérience en rp sur 10 :
    Je rp depuis 8 ans…

    Niveau rp sur 10 :
    J’estime être plutôt bonne mais j’ai connus meilleure alors je dirait 7 ou 8 /10

    Où avez vous connu le forum? :
    Drangoust & Aragëa, Dc d'Ael

    Code:
    Ok By N'ara
    Commentaire & Question :
    Nya~
    avatar
    Aragëa
    Admin, Humaine-Dragon : Esclave, barde

    Messages : 36
    Date d'inscription : 05/09/2011
    Age : 24
    Localisation : sous terre .. la plupart du temps

    Feuille de personnage
    Âge du personnage : 16 printemps
    Lien vers la fiche: http://drangoust.forum-canada.com/t11-aragea-esclave-musicienne-finit-o-o
    Pouvoirs:

    Re: Mikuna Né ! Nya -

    Message par Aragëa le Lun 30 Juil - 11:55

    Je ne vois pas de soucis pour cette présentation..

    Pour ma part se sera un oui ^^

      La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 5:43